Coalescence de particules de latex dans une peinture à l’eau

Les peintures à l’eau sont en fait composées d’une émulsion de particules d’une taille allant de 100 à 400 nm, stabilisées par des surfactants. Lors du séchange de la peinture, une fois l’eau évaporée ces particules viennent en contact les unes avec les autres et une bonne adhésion entre particules est nécessaire à la formation d’un film de peinture homogène et cohésif. La maîtrise du processus d’interdiffusion des molécules de polymères contenues dans la particule est essentielle à l’obtention d’une bonne adhésion et donc d’un film de peinture de bonne qualité.

Haut de page



À lire aussi...

Projet ERC sur la fracture des matériaux mous

Contexte Soft materials find widespread applications in engineering and life sciences due to a combination of attractive properties. Elastomers (...) 

> Lire la suite...

Fracture d’interfaces entre polymères fondus

Lorsque deux polymères fondus mais très enchevêtrés sont mis en contact l’un avec l’autre, un phénomène d’interdiffusion a lieu à l’interface et des (...) 

> Lire la suite...